Blog

Leonardo Cremonini

 

Une simple invitation à regarder les peintures de Leonardo Cremonini : à Paris (Centre Pompidou, musée d’Art moderne, Fonds national d’art contemporain), Marseille, Grenoble, Milan, Bologne, Florence, New York… peu importe.

Regardez, mais aussi lisez les auteurs que son œuvre a inspirés (Calvino, Moravia, Butor, Eco, Althusser…). Cet « entretien infini » entre la littérature et la peinture pour comprendre ce soleil si brûlant, cette mer si profonde, ces êtres si intrusifs…

Encore !

Comment lire des livres que l'on n'a pas relus ?

Pour tout relecteur, l’acte de lire est particulier et pluriel. Avant de se lancer, il doit connaître le niveau de lecture attendu. L’éditeur du manuscrit l’informe de la qualité du texte. Plusieurs niveaux de lecture (critique, refonte, réécriture, corrections) sont alors possibles simultanément ou indépendamment les uns des autres. Le relecteur détermine son mode : lire sans s’occuper de la forme ou corriger sans s’occuper du fond.

Mais existe-t-il un mode particulier pour la lecture de romans au soleil ? Tenter de débrancher tous les modes sauf celui du plaisir – de toute façon aux aguets en permanence –, pour lire et ne plus relire. 

Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ?

Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?, Pierre Bayard, Les Éditions de Minuit, 2007. 

Voici comment vous pourrez parler de Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?, sans l’avoir lu…
Comment ? Je l’ai lu.

 

1-               « Lecteur », vous pouvez circuler autour des livres sans jamais les ouvrir et pourtant y être sensible. Pour cela, il vous faut les situer dans un ensemble de livres, connaître cette Bibliothèque – savoir que livres et Bibliothèque existent, vous y glisser simplement.

2-               Vous pouvez circuler dans un livre. Lire quelques passages suffit, ne pas plonger – au risque de se noyer – dans les détails. Cette poétique de la distance vous autorise à n’en conserver que le suprême, l’idée maîtresse.

3-               Vous pouvez circuler parmi les autres (non-)lecteurs et écouter leurs impressions et analyses. Puisque le livre est aléatoire, reconstruit sans cesse – même par nous lorsqu’on se le remémore… – écoutez ou lisez les critiques des autres.

4-               Enfin, vous oubliez souvent ce que vous avez lu. C’est inévitable, vital pour assumer votre propre oubli.
La solution de Montaigne est de dépersonnaliser l’ouvrage en prenant des notes à chaque lecture, pour se relire, pour se lire soi-même…

 Oubliez tout cela, lisez !

Éditer pour le Web

Pour comprendre pourquoi et comment mettre en place un projet Web, j’ai suivi sur 3 jours le stage Éditer pour le Web de l’Asfored.

L’objectif est, dans un premier temps, d’avoir conscience des priorités et des contraintes des collaborateurs (chef de projet, développeur, graphiste) pour mieux répondre au commanditaire.

Dans un second temps, l’appréhension du vocabulaire, des techniques et des principes (code, robot, W3C, langages, base de données, serveur, référencement...) donne une nouvelle dimension à la rédaction et la gestion du contenu, un petit supplément d’âme informatique.

Le suivi éditorial s’affirme maintenant multisupport et navigue entre Print et Web.

Bonne année

Champagne pour tous les éditeurs, tous les auteurs et tout le réseau de créateurs ayant accompagné cette entreprise depuis 4 ans !

En ce début d’année 2007, j’ai le plaisir de vous accueillir sur le site et de vous souhaiter mes meilleurs vœux.

 Très bonne année à tous ! Bonne visite !

first previous 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14

Les derniers articles

Rechercher un article